Rencontre avec Nuit Oceān pour un nouveau projet électro planant !

Nuit Oceān

Le printemps pointe son visage ! Rien de tel pour préparer une playlist à s’écouter en terrasse ou en bord de mer en jouissant du moindre rayon de soleil jusqu’à la tombée de la nuit. Je vous propose de l’agrémenter d’un très bon son électro, doux et planant intitulé : Nuit Oceān !

Derrière ce projet se cache Steve qui n’est pas méconnu de la scène bordelaise puisque nous l’avons déjà entendu sous le nom de « Dorian and the Dawn Riders » avec une musique plus pop, psyché. Aujourd’hui c’est sous le nom de Nuit Oceān qu’il produit des nappes électroniques associées à des chants vertigineux qui nous font quitter la terre ferme le temps d’un EP « Island », signé chez Maison Ainsi.

Rencontre avec cet artiste :

Bonjour Steve, comment vas-tu ?

En ce moment tout va pour le mieux je te remercie.

Peux-tu te présenter en trois mots clés ?

#Steve #Musicien #Rêveur

On connait ton travail « pop psychedelique » avec Dorian and the Dawn Riders. Pourquoi passes-tu dans un style plus électro/apaisant ?

J’ai mis fin au projet « Dorian » pour diverses raisons. Je pense avoir avoir eu la chance d’essayer beaucoup de choses avec celui-ci et pouvoir me concentrer sur un style bien défini. C’est pour cela que l’aventure « Nuit Oceān » débute…

D’ailleurs, continues-tu à te produire sous le nom « Dorian and the Dawn Riders » ?

Plus du tout.

Quelles sont tes influences ?

J’associe toujours l’image à la musique. Je suis un grand amateur de cinéma et je puise mon inspiration dans les  films qui me touchent. Pour l’Ep « Island » c’est un peu différent car ce sont mes voyages qui m’ont aidé à la création de cet EP. Apres avoir arrêté avec le projet « Dorian » j’ai un peu bougé dans plusieurs pays et cela m’a énormément aidé dans ma démarche créative.

Nuit Oceān

Tu viens de sortir un EP « Island », pourquoi ce nom ?

J’ai écrit les chansons « Island » et « I don’t blame the sea » quand j’étais sur île de Majorque. C’est une île vraiment incroyable, je conseille fortement cette destination. (Le nord surtout).

Es-tu seul derrière cette production ?  

Oui je fais tout tout seul.

Comment travailles-tu ?

J’ai mon petit studio chez moi maintenant avec le matériel nécessaire pour enregistrer et produire grâce aussi aux bons conseil d’Espace clavier à Bordeaux. Je n’ai pas vraiment de mode de composition, c’est plutôt l’aspect technique (mixage, arrangement..) qui vont nécessiter que je m’impose un vrai rythme de travail.

D’autres projets pour la suite ?

J’ai réalisé un premier clip pour « Failling Night ». Un nouveau titre avec un clip devrait voir le jour très bientôt !

J’ai aussi plusieurs dates sur Paris et Bordeaux :

  • 25 mars en Dj set pour la radio Le mellotron – Paris
  • 26 mars en concert à La maison Sage – Paris
  • 15 avril en concert au Krakatoa en support de John and The Volta pour la release de leur premier album – Bordeaux / Mérignac

Un groupe local à nous faire découvrir ?

Je suis ami avec John du groupe « John and The Volta ». Je pense que notre sensibilité commune nous rassemble naturellement. J’admire son travail c’est un vrai bosseur qui met du cœur et beaucoup d’honnêteté dans son projet. C’est beau !

Trois lieux qui tu aimes à Bordeaux

Le quartier Saint-Michel / Mon studio d’enregistrement / Et peu importe l’endroit, Bordeaux la nuit c’est toujours beau !

Je te remercie pour cet échange et souhaite une très bonne continuation pour la suite !

Et merci pour l’intérêt porté au projet !

En écoute, téléchargement et achat sur le site du label :
Maison Ainsi

Les p’tits liens qui vont bien :

The following two tabs change content below.

Damien Ribeiro

Animateur - Réalisateur chez RIGFM (90.7)
Animateur - Réalisateur sur R.I.G. (90.7 fm) chaque mardi de 19h00 à 21h00 & rédacteur web sur lesindecibels.fr

Laisser un commentaire